Études de valorisation

L’objectif est de déterminer la valeur des parts ou des actions de sociétés qui ne sont pas cotées sur un marché organisé.

De nombreuses situations nécessitent une évaluation des parts sociales ou des actions d’une société commerciale :

  • L’entrée ou la sortie d’investisseurs dans le capital d’une entreprise,
  • La cession ou l’acquisition d’une société non cotée,
  • Un conflit entre associés entraînant la sortie de l’un d’entre eux …

La Compagnie Financière du Buis, dans l’intérêt de son client, met en œuvre une approche multi-critères pour évaluer les actions ou les parts sociales…

L'Approche économique

L’approche économique de la valeur repose sur la prévision des revenus que l’entreprise va dégager. Techniquement ces revenus s’apparentent aux flux de trésorerie prévisionnels (free cash-flows) qu’elle va procurer à ses financeurs (prêteurs et actionnaires). Le terme anglais de Discounted Cash-flows (ou DCF) est souvent utilisé pour qualifier cette approche.

Pour bâtir des prévisions réalistes, l’évaluateur va s’appuyer sur une phase de diagnostic complète, l’objectif étant de comprendre le fonctionnement de l’entreprise en interne et son positionnement sur son marché.

Le diagnostic interne s’intéresse bien sûr aux performances financières mais surtout aux différents leviers utilisés par l’entreprise pour réaliser ces performances : de l’organisation de la production au système de distribution, de la R& D à la qualité du marketing, du système de rémunération des salariés aux contrats liant l’entreprise à des tiers (brevets, baux commerciaux, contrats de location…)

Une attention particulière est portée à l’environnement concurrentiel de l’entreprise et à la compréhension des avantages compétitifs : notoriété, capital humain, portefeuille clients…

Ce travail de diagnostic est le préalable nécessaire à la construction de prévisions solides qui doit intégrer le projet stratégique de l’entreprise dans un environnement mouvant. L’expert de la Compagnie Financière du Buis travaille autant que possible avec l’équipe de direction pour crédibiliser les projections de chiffre d’affaires et de résultat.

Les atouts et les opportunités propres à l’entreprise sont créatrices de valeur et doivent être génératrices de cash-flows, de même que les risques et les menaces auxquels elle est exposée viennent diminuer les flux futurs et donc la valeur.

Le travail suivant est de déterminer le coût d’opportunité du capital applicable à l’entreprise, ce qui revient à estimer quelle est la juste rentabilité attendue par un investisseur sur ce type d’activité et cette taille d’entreprise.

La valeur obtenue grâce à cette méthodologie est certes économiquement justifiée mais très sensible aux diverses hypothèses nécessaires pour formuler l’avenir de la société.

Méthode des multiples de transaction

Les méthodes utilisant des valorisations de sociétés comparables (méthode des multiples de transaction) ont pour objectif de s’assurer que l’évaluation obtenue par l’actualisation des cash-flows n’est pas trop éloignée des conditions de marché.

Pour les petites entreprises, elles sont essentiellement basées sur les transactions les plus récentes réalisées dans le même secteur d’activité. La Compagnie Financière du Buis dispose, à cet effet, des bases de données relatives aux opérations les plus récentes de cession/acquisition observées en Europe. C’est une approximation de la valeur de marché de l’entreprise, mais elle n’intègre pas les particularités de l’entreprise sur ce même secteur : mieux ou moins bien positionnée.

La méthode patrimoniale

La méthode patrimoniale ou d’inventaire consiste en une simple réévaluation des actifs et des passifs, elle est souvent la plus probante, lorsqu’une entreprise est dans une situation difficile.

Des outils originaux

La Compagnie Financière du Buis développe des outils pertinents adaptés aux situations diverses de ses clients, elle tient compte des conditions de marché actuelles et de la position de l’entreprise sur ce marché : cible rare et recherchée par de nombreux acquéreurs potentiels ou entreprise dont l’activité est moins originale sur un marché où les cédants sont légions.